Avis : Legend, tome 1 de Marie Lu

arton2633

Editions Le livre de Poche Jeunesse
6€90
383 pages

RésuméJune est un prodige. À quinze ans, elle fait partie de l’élite de son pays. Brillante et patriote, son avenir est assuré dans les hauts rangs de l’armée. Day est le criminel le plus recherché du territoire. Né dans les taudis qui enserrent la ville, il sévit depuis des années sans que les autorités parviennent à l’arrêter. Issus de deux mondes que tout oppose, ils n’ont aucune raison de se rencontrer… jusqu’au jour où le frère de June est assassiné. Persuadée que Day est responsable de ce crime, June se lance dans une traque sans merci… Mais est-elle prête à découvrir la vérité ?

Ce que j’ai aimé:

  • Les deux personnages principaux, June et Day ont du caractère, ils sont courageux et on ne tombe pas dans le larmoiement à tout bout de champs. Day combat à sa façon le gouvernement en place et June, malgré qu’elle fasse partie de l’élite, ne suit pas aveuglément les ordres et réfléchit un minimum à ses actes (même si au début elle ne pose pas tant de questions que ça)
  • L’intrigue est prenante, on suite deux histoires en parallèle qui vont se confondre au fur et à mesure. D’une part nous avons Day, criminel pauvre et recherché (mais très gentil), tente de survivre sans se faire remarquer, aux côtés de Tess, une orpheline qu’il a pris sous son aile. D’autre part, nous avons June, qui suit une voie toute tracée pour intégrer l’armée. Quand cette dernière perd son frère elle va rechercher son assassin et penser immédiatement à Day. (allez savoir pourquoi! J’ai trouvé cela tellement réducteur). Ils vont, à un moment donné, se rencontrer et apprendre à se connaître. June remettra peu à peu en question le gouvernement en place. J’avais du mal à lâcher ce livre et lorsque c’était fait, je continuais à y penser et voulait obstinément savoir la suite.
  • L’auteur ne fait pas semblant, n’épargne pas ses personnages. Ils vivent des événements particulièrement douloureux, au fur et à mesure de ma lecture je me disait « Really? l’auteure a fait ça? ». Et cela m’a beaucoup étonné puisque ce livre est destiné à un public majoritairement adolescent.

Ce que j’ai moins aimé

  • Nous n’en apprenons pas assez sur l’univers mis en place par l’auteur et sur le contexte politique. Globalement, vers 10 ans on passe un examen qui déterminera ce qu’on fera après l’école, si on ira à l’université ou autres. En d’autres termes, cet examen détermine notre avenir. L’action se déroule aux États-Unis et la « République » se bat contre « les colonies » et chassent « les patriotes » qui sont en lien avec les colonies. Ce sont des adversaires du pouvoir mais on ne sait pas grand chose de plus. J’espère que nous en découvrirons davantage dans les tomes suivants.
  • On retrouve le même schéma que dans beaucoup de dystopies, à savoir : censure, manque de liberté, gouvernement détenant tous les pouvoirs, injustices, un monde scindé en pauvres et riches etc. Pour moi, ce n’est pas ce qui définit une dystopie. Tout cela empêche les membres d’une société d’atteindre le bonheur donc contribue à la dystopie, mais ne sont pas obligatoires. Du coup, ça commence à me fatiguer de lire ce genre de livres. On va dire que j’ai peut-être passé l’âge ^^.
  • June est un peu naïve et met du temps à comprendre la vérité sur le régime. Alors certes, on lui a fait croire des choses toute sa vie sur la légitimité et le bien-fondé de la République mais quand même! Que des gens vivent dans la misère, qu’on en tue, qu’on éradique toute une population, tout ceci devant ses yeux, elle ne peut pas simplement se dire que c’est normal! Il faut qu’elle découvre certaines bassesses du régime via son frère qui a laissé des écrits avant sa mort, pour enfin changer d’opinion.
  • J’ai trouvé la rencontre entre June et Day un peu cliché. Dés qu’ils se voient ils se trouvent beaux l’un et l’autre, ils ont envie de s’embrasser etc etc.
  • Je trouve qu’il n’y a pas assez de moments où June et Day ne sont que tous les deux mais je suppose que cela va changer dans les tomes suivants tout comme je pense qu’on en saura davantage sur l’univers dystopique.

 

Dystopie, somme toute assez classique, j’ai tout de même envie de savoir la suite. D’autant plus que l’auteure réussit à nous surprendre; on avance dans notre lecture sans forcément réussir à deviner ce qu’il va se passer. C’est une lecture sympathique mais rien d’extraordinaire.

Ma note
♥♥♥♥
14/20
Emma
Publicités

Une réflexion sur “Avis : Legend, tome 1 de Marie Lu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s