Rock me de Anna Wayne

rock-me-769068-250-400Editions City
320 pages
16€90

Résumé: « Tout juste diplômée de l’université, Liv s’offre un break sous le soleil californien. Elle s’installe chez une amie à Los Angeles pour profiter un peu de la vie avant de commencer à travailler. Dans l’appartement voisin, Thomas est lui aussi de passage. Il tente de se remettre de la mort soudaine de ses parents et de trouver l’inspiration pour le nouvel album de son groupe à succès, The Invisible Shadows.
 Quand Liv et Thomas se rencontrent, c’est un vrai coup de foudre. Pourtant le jeune homme refuse de s’engager, incapable de croire au bonheur. Quant à Liv, tout ce qui compte pour elle, c’est sa future carrière. Et pourtant…« 

Ce que j’ai aimé:

  • La narration. Elle est construite de façon à ce que les deux protagonistes, Liv et Thomas, parlent aux lecteurs, on aurait presque l’impression qu’ils attendent une réponse de notre part. De plus, il y a une alternance de point de vue au sein d’un même chapitre permettant d’avoir les pensées des deux personnages à propos d’un même événement.
  • Le début du roman. L’auteure prend le temps d’installer le contexte, de crée un univers musical plaisant; pour se parler, Liv et Thomas se font écouter des musiques qui traduisent leurs sentiments du moment. J’ai déjà vu ce type de procédés dans un autre roman mais je ne me souviens plus lequel. Quoiqu’il en soit, cela peut nous faire découvrir des musiques. Je m’attendais à ce qu’on soit vraiment dans l’ambiance rock autour du groupe mais finalement pas du tout. On se retrouve avec Thomas qui est chanteur-compositeur, à un moment de sa vie où il n’a plus d’inspiration, on entend peu parler de son groupe, l’histoire est vraiment centrée sur l’histoire d’amour des deux personnages. Cela ne m’a cependant pas dérangé, car sans ce choix de l’auteure, ce roman aurait pu ressembler à beaucoup d’autres.
    J’aimais bien Liv au début (par la suite elle m’a agacée), elle n’a pas vécu de drame ou autres, contrairement à beaucoup de personnages féminins de New Adult, elle est enjouée, sympathique, rigolote, on a tout simplement envie d’être son amie.

Ce que j’ai moins aimé:

  • Les clichés. Il y a des choses vues et revues. Liv est une fille qui a des formes là où il faut: poitrine imposante, taille fine et hanches développées. Brune aux yeux bleus couleur « océan », elle ne remarque pas sa beauté, elle se trouve quelconque… Thomas, lui, est grand, musclé, canon, les yeux vert « émeraude ». Il y a aussi la meilleure amie de Liv, Maya, chez qui elle vit pour les vacances d’été, qui est tout le contraire de Liv. Elle est blonde, grande, taille mannequin et pourrait faire la couverture des magazines. Voici pour les clichés physiques…
  • La tempête intérieure de Liv. Elle se pose un milliard de questions, qu’est ce que c’était énervant! Il est trop beau donc il ne peut pas s’intéresser à elle, il ne peut pas avoir de sentiments, ça doit juste être une passade pour lui… alors qu’elle a des preuves sous les yeux. Ce ne sont que des exemples des questions qu’elle se pose! Ce n’est pas tout, elle croit des choses sans attendre d’explications de la part de Thomas. Il tient le bras d’une fille? Eh bien, c’est un « connard », il lui a menti, il a une copine, elle ne va plus lui parler… et cela n’arrive pas qu’une fois dans le roman. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai levé les yeux au ciel!
  • La fin pas assez exploitée. On attend un bon moment avant leur première fois mais par contre à partir de ce moment, l’histoire est peu développée jusqu’à la fin. D’ailleurs, vers la fin du roman, un « obstacle » se dresse sur leur chemin et la résolution de ce problème tient en deux pages et l’histoire est terminée…
  • Les personnages secondaires pas assez approfondis. J’aurais bien aimé connaître davantage Oli, le meilleur ami de Thomas ainsi que les autres membres du groupe qui n’apparaissent absolument pas. Je suis, par contre, bien contente de ne pas connaître davantage Sonia, une des connaissances de Maya et qui est une véritable peste.
  • Les scènes d’amour survolées. Comme je l’ai dit précédemment on attend un nombre incalculable de pages pour leur première fois, et quand ça arrive je me suis dit que l’auteur nous avait fait languir avec des scènes de baisers, de l’attente non désirée par les personnages, pour une scène aussi peu recherchée, peu approfondie tellement sommaire et plaquée, comme pas mal de choses dans ce roman.

L’histoire est assez addictive, on veut connaître la suite mais elle est malheureusement, trop peu approfondie. Le roman aurait mérité quelques pages en plus, ne serait-ce que pour creuser davantage le passé des personnages car on sait finalement peu de choses sur eux. Il ne faut pas oublier que c’est le premier roman de l’auteure alors évidemment j’ai trouvé pleins de défauts, même si j’ai pesté plus d’une fois il est quand même agréable à lire.

Ma note
♥♥♥♥
14/20
Emma
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s