Luke et Jon de Robert Williams

9782264062383Editions 10/18
216 pages
7€50

Résumé: « Duerdale, bourgade paumée dans la campagne anglaise. Luke, treize ans, petit génie de la peinture, les yeux vert émeraude, vient de perdre sa mère et emménage avec son père dans une bâtisse à demi en ruine située dans les collines. Tiraillé entre sa peine et le chagrin de son père qui ne jure plus que par le whisky, Luke se lie d’amitié avec Jon, un véritable ovni au look désuet doté d’une mémoire extraordinaire, et souffre-douleur de l’école. Commence alors pour les deux adolescents blessés par la vie un nouveau chemin vers la guérison et le bonheur.« 

Ce que j’ai aimé:

  • La relation entre les trois personnages principaux. Jon, Luke et son père sont attachants et le lien qui les unit est inébranlable. Ils ont tous les trois perdu quelqu’un de cher et ne mènent pas une vie facile. Luke a perdu sa mère et son père, sa femme. Ils ne communiquent plus. Jon n’a plus de parents, il vit littéralement dans un trou à rat avec ses grand-parents qui végètent et est le souffre douleur d’élèves de son collège. Un jour ils vont se rencontrer tous les trois et cela va changer leur vie. Luke et son père vont réapprendre à se parler et Jon va être sauver par ce duo qui respire la bonté.
  • Le réalisme de l’histoire. Nous sommes dans un récit à la première personne, l’auteur se met à la place de Luke, et on vit avec lui ses peines et ses petites joies. Pour un premier roman, l’auteur n’est pas tombé dans la facilité en infantilisant le narrateur; les pensées et préoccupations de Luke sonnent justes, il a bien su retranscrire les émotions d’un adolescent de 13 ans ; sa détresse face à la mort de sa mère, l’alcoolisation de son père, et malgré ce qu’il a traversé, une part de naïveté conservée, toute naturelle à son âge.
  • Les lieux et paysages sont bien décrits. On visualise nettement les environs où vivent nos trois personnages. Cela est aussi dû au fait que l’écriture est simple, limpide. Elle nous transmet une certaine nostalgie et une sensibilité mais ne tombe jamais dans l’excès ; l’auteur ne cherche pas la pitié du lecteur.

Ce que j’ai moins aimé:

  • Pas assez de dialogues. Je ne vois que très peu de choses négatives à dire sur ce roman. Je l’ai lu lentement car j’étais très occupée à ce moment-là mais je dirais qu’il n’y a pas assez de dialogues qui permettraient de rythmer davantage le récit. Même si les chapitres sont très courts et qu’il y a du discours indirect, je ne lisais que très peu de pages à la suite. Peut-être un peu plus de dialogues aurait rendu l’histoire plus vivante.

Luke et Jon est un roman qui parle de la reconstruction, au travers d’une rencontre, d’un père et de son fils après la mort de la femme de leur vie. Cette rencontre avec un garçon du même âge que Luke les change tous les trois, les fait aller de l’avant, leur permet d’apprendre de la vie, qui n’est pas toujours rose. C’était une belle lecture, qui sous des abords familiers, est pleine de poésie. Malgré la tristesse que l’on peut ressentir pendant notre lecture, c’est avec le sourire aux lèvres qu’on la quitte.

Ma note
♥♥♥♥
15/20
Emma
Publicités

4 réflexions sur “Luke et Jon de Robert Williams

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s