Une vie entre deux océans de M.L Stedman

stedamn - une vie entre deux océans

Editions Le livre de poche
528 pages
7€90

Résumé : Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l’île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu’à ce jour où un canot vient s’échouer sur le rivage. A son bord, le cadavre d’un homme, ainsi qu’un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d’être parents, Isabel demande à Tom d’ignorer les règles, de ne pas signaler « l’incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices.

Ce qui m’a tout d’abord attiré dans ce roman est que l’histoire se déroule dans un phare. L’océan est à mes yeux quelque chose de fascinant et j’adore lire des romans sur ce sujet.

Durant les 100 premières pages, je ne vous cache pas que je me suis un peu ennuyée. Il y avait beaucoup de description et peu de dialogues ce qui a rendu le démarrage de l’histoire un peu long. Je me suis même demandée à plusieurs reprises si je n’allais pas tout simplement arrêter ma lecture. Heureusement que je ne l’ai pas fait ! En voyant tous les retours positifs, ma curiosité voulait être satisfaite.

Et puis, d’un coup l’histoire se met en route pour de bon. A partir de ce moment, j’ai eu du mal à lâcher ma lecture. Plus les pages passaient plus je voulais découvrir l’intrigue et son dénouement.

L’amour maternel est au cœur de cette histoire. Partagé entre deux femmes, Isabel n’arrivant pas à avoir d’enfant et Hannah perdant son enfant dans des conditions injustes. Lorsqu’Isabel et son mari Tom découvre un bébé dans un canot échoué près du phare, Isabel y voit comme une seconde chance. En convaincant son mari de garder l’enfant avec eux, elle ne se rend pas compte des conséquences douloureuses qui arriveront par la suite.

Durant toute ma lecture je me suis sentie tiraillée entre de la compréhension et de l’incompréhension face aux décisions d’Isabel et Tom. Isabel m’a même par moment agacé. J’ai eu l’impression qu’elle agissait de manière égoïste, guidée par son envie de materner. Toutes ses décisions ont été prises sous l’influence de son envie irrépressible de devenir mère. Elle en oublie même, lorsque la situation dégénère, que c’est elle même qui est la cause de tout ça. Elle n’a aucune reconnaissance pour son mari, qui a tout fait pour elle depuis le début de l’histoire.

Contrairement à Isabel, j’ai bien aimé le personnage de Tom qui se retrouve coincé entre l’amour pour sa femme et sa conscience. J’ai trouvé qu’il faisait preuve de courage et on se rend compte dans le dernier quart du roman qu’il aime sa femme plus que tout. Elle a beau être comme elle est, il reste près d’elle et la soutient dans les épreuves qu’ils doivent traverser.

J’ai été déçue par un seul point : les dernières pages du livre. J’aurais voulu que cette partie soit un peu plus développée. (Je ne peux pas trop vous en dire plus sans vous spolier :))

J’ai trouvé que c’était une belle histoire sur l’amour maternel. N’ayant pas encore d’enfant, je pense que j’ai été tout de même moins touchée que des femmes déjà maman. J’ai passé un bon moment de lecture et j’irais sûrement voir le film lorsqu’il sortira cet automne !

Ma note
♥♥♥♥
16/20
Marie
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s