Tome 1 : La cour des grandes d’Adèle Bréau

cours des grande - adele breau

Editions JC Lattès
470 pages
19€
Existe au format poche

Résumé : Quatre amies dans le Paris branché et bobo du 9e.
Mathilde est cadre dans une grosse firme pleine de mâles qui l’attendent au tournant. Mère de deux petits garçons, elle jongle avec les emplois du temps dans une culpabilité constante.
Son amie Alice seconde un restaurant en vue de la capitale et peine à se remettre de sa séparation, malgré le soutien de son ado. Lucie, leur richissime comparse, à la tête d’une famille nombreuse, est obsédée par la bonne tenue de son bonheur conjugal. Quant à Eva, la quatrième, elle rêve de devenir mère elle aussi.
De leurs cahiers de texte de collégiennes à leurs plannings surbookés, ces working mums sont entrées sans s’en rendre compte dans la cour des grandes. Héroïnes made in France, elles ne rêvent plus de prince charmant, de robe meringuée et d’alliances. Elles n’ont plus le temps de rêver. Crèche, école, courses, babysitters, vie sexuelle, carrière, enfants malades, corps qui fout le camp, premières rides et petits flirts, elles tentent simplement de maîtriser le tourbillon insensé qui les emporte depuis qu’elles ont dit oui.
Dans un Paris de comédie romantique, ces équilibristes à l’aube de la quarantaine rient, explosent, galèrent, textotent, aiment et espèrent, car au fond les mères de famille auront toujours quinze ans. Leur vie ne fait que commencer.

Ce que j’ai aimé : 

  • Des personnages haut en couleur. Beaucoup de personnages se succèdent durant ces 470 pages. Leurs caractères, leurs envies, leurs aspirations et même tout simplement leurs vies sont différentes. Cette succession permet d’installer une certaine dynamique dans l’histoire.
    J’ai eu plus d’affinité avec certains comme Mathilde, à travers laquelle je me suis retrouvée, Alice qui est la plus touchante ou encore Lucie qui me fait rire avec tous ses principes. J’ai beaucoup aimé Fred et Jacques que j’ai hâte de découvrir davantage dans le Tome 2.
  • Une trilogie qui me rappelle celle de Pancol. Quand j’étais au lycée, j’avais dévoré la trilogie des Yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol. Depuis, je n’avais pas retrouvé cette même frénésie pour une trilogie. C’est chose faite avec la cour des grandes ! 🙂
  • Une écriture fluide et légère. J’aime particulièrement quand j’accroche à un livre dès les premières lignes. Ce fut le cas avec le Tome 1 de la cour des grandes et l’écriture d’Adèle Bréau. Je l’ai trouvé pleine de légèreté et fluide. Les scènes de description sont bien dosées et ne coupent pas la lecture. J’aime beaucoup ces écritures qui nous plongent tout de suite dans l’histoire et qui sont dynamiques.

Ce que j’ai moins aimé : 

  • Une vision un peu pessimiste de la vie après 30 ans. Durant ma lecture j’ai ressenti à plusieurs reprises un sentiment négatif. L’auteure dresse un portrait de la vie après 30 ans assez terne. J’ai eu l’impression qu’à partir du moment où les enfants naissent et qu’on est marié, la vie s’arrête ou plutôt devient déprimante. Etouffés par leurs obligations professionnelles et personnelles, les couples se fissurent jusqu’à l’explosion. A mes yeux, la vision de la vie exprimée dans cette histoire est à nuancer et le trait est légèrement grossi.

 

En bref. J’ai beaucoup aimé ce premier tome, je viens de commencer le 2ème qui s’annonce tout aussi prometteur. Il s’agit de la même histoire mais vue de la fenêtre des garçons. Dès les premières pages on peut se rendre compte que l’histoire sera totalement différente de la première alors qu’il s’agit bien des mêmes faits.

Ma note
♥♥♥♥♥
(18/20)
Marie

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s